From: Papier-bulle

(with )

Arcachon-Strasbourg, France

 

Edito & Compagnie

 

 

Il était une fois, une petite fille devenue grande qui s’était perdue et qui était parvenue à retrouver sa route… Le chemin fut long mais passionnant. Et au bout du compte, elle est enfin prête à retrouver sa route.

 

Alors elle décida de tout arrêter, de recommencer, de créer sa vie telle qu’elle devait être. Un grand projet, quelque chose qui lui tenait réellement à cœur. Et elle n’avait jamais été aussi excitée, motivée, passionnée, effrayée, impatiente.

Je souhaite tout vous faire partager, on se donne rendez-vous demain...?


 

Le bilan

 

 

On ne sait jamais comment commencer son journal, petite phrase, date puis on y est, faut se lancer...

Nouveau journal, nouvelle page, nouveau projet, nouveau blog, pleins de bonnes résolutions...



« Je suis à l'aube d'une nouvelle vie, un nouveau départ. Un choix, une envie, un besoin, un ami, une dispute, une rupture, une main, un cœur, lui, eux et surtout cette perspective d'une vie meilleure... »

 


Aujourd'hui lancée à grande vitesse, je dévale les pentes sans me retournée... Je me pose 5 minutes pour faire le bilan avec vous... Un mois que j'ai tourné la page, et refermé les tiroirs... Un mois que je croque la vie avec insouciance et plaisir. Un mois que je n'ai pas eu envie de tout laissé tombé... Un mois, ce n'est rien, j'attends la suite....

 

 

Voilà 8 mois passés en Alsace... Ma vie fait son bout de chemin... Je me retourne et je suis fier du parcours que j'ai fait. J'ai une nouvelle famille, un travail que j'aime, et je suis certaine que les amies viendrons avec. J'ai le plaisir de m'offrir une nouvelle vie, peut être encore fragile, je la sous estime? Peut être... Le temps me le dira...

 

Voilà 12 mois passés en Alsace... J'ai connu des hauts et beaucoup de bas, mais je ne baisse pas les bras. C'est dans ces moments-là que je me rends compte que j'ai grandi et que je suis sur le chemin de la guérison. Tout ça, un peu grâce à eux, mais aussi beaucoup à moi. J'ai toujours essayé d'avancer positive, ne jamais regarder en arrière. Aujourd'hui j'ai laissé derrière moi mon passé, si loin que je ne pense pas le rencontrer d'ici peu... J'ai surement pardonné aussi... J'ai appris à compter que sur moi même et surtout j'apprends à ne plus me laisser faire. A faire confiance aussi... La route est longue, mais le chemin en vaut la peine.

Strasbourg est une ville fascinante

A Strasbourg, je m'émerveille devant les bâtiments hausmanniens, du jardin de l'Orangerie, de la Place de la République, du quartier de la Petite France et ses jolies maisons à colombages....

C'est différent de Bordeaux. La population est différente : métissée, cosmopolite mais aussi chic et impregnée de mode.

Fascinant. Et pourtant, lorsque je partais à "La ville" avant, cela ne m'avait jamais autant troublé.

Les alsaciens, strasbourgois ont un petit quelque chose que les autres n'ont pas ! Et impossible de s'ennuyer ici...il y a toujours quelque chose à faire ou voir, rien qu'observer les gens dans le tram....le bus... 

C'est tout un monde qui s'offre à moi.

 

Les quartiers sont vraiment différents des uns des autres, quand aux transports, je crois que j'y consacrerai tout un article.  

 

Dernièrement, j'ai découvert qu'il y avait un marché tous les mercredi. Un marché, en pleine ville avec une ambiance de quartier, presque villageois, j'en avais limite les larmes aux yeux (oui, c'est un peu ridicule mais bon, je suis sensible). Car au marché, le marchand te connait et tu as un peu l'impression d'exister au milieu de cette foule. Pareil pour mon petit épicier et ma boulangère du coin . C'est bête n'est ce pas, mais créer des liens dans son quartier pour bien s'y sentir est primordial pour moi. 

 

   Vivre à Strasbourg c'est un peu comme vivre dans un rêve qui ne se termine jamais : des magasins ouverts jusqu'à 22h, la superette du coin qui ne ferme pas avant à 00h30.

Des pièces de théatre à bout de champs, tout comme les expos... Mais pour cela il faut du temps. Beaucoup de temps. Et c'est ce que je regrette un peu.  Mes rares moments de temps libres je les consacre à rêvasser, ou avec mon  amoureux. Pas évident. Par ou commencer... Alors je me suis promis qu'en 2012 je prendrais le temps, le temps de découvrir petit à petit mon quartier d'une part et d'autres endroits sympas...

 

Voilà, je suis sure que j'ai oublié de vous raconter pas mal de choses, mais en tout cas, je suis très heureuse de ma nouvelle petite vie, trépidante et surprenante à chaque fois que franchis le pas de ma porte ....